Proposition de valeur

Les actifs non financiers de l’entreprise, clé de la valorisation financière de l’entreprise aujourd’hui. Si la dictature de l’opinion s’est érigée en vigie du comportement vertueux des entreprises et des marques, elle impacte également l’appréciation de la valeur économique de l’entreprise. Les actifs intangibles (actifs IFRS, actifs de pérennité, …) constituent plus de 50% de la valeur des entreprises du CAC[1], et jusqu’à 95% pour les start-ups, ce qui implique de cultiver leur valeur et gérer leur perception au-delà de la communication des résultats, des rapports annuels et des Assemblées Générales.

Dans un monde où l’implémentation des technologies est souvent synonyme de croissance, les actifs non financiers (talents, organisation, réputation, marque, brevet, algorithme, …) de l’entreprise constituent des éléments de preuve soutenant la valeur de l’entreprise dans les moments de vie clés : acquisition, fusion, levée, changement de cap…

Dans ce contexte, la demande dans une forme de communication spécifique autour de l’entreprise et du dirigeant s’avère décisive pour valoriser le potentiel financier de l’entreprise qu’il dirige. La création d’un narratif, d’une « equity story », ancré dans la réalité des défis actuels de la société (transitions, incertitude, …) est encore plus nécessaire pour cranter la valeur économique dans les phases de M&A ou de changement de stratégie voire amortir les chocs de valorisation en cas de crise.


Le constat :

  • Les grands projets industriels ou de transformation visent dans leur grande majorité à améliorer efficacité et productivité des organisations grâce à la mise à profit des dernières innovations technologiques. Certains d’entre eux visent également à déployer de nouvelles lignes de produits ou de services stratégiques pour l’Entreprise.
  • Les parties-prenantes, désormais multiples (Collaborateurs, ONG, société civile, activistes, influenceurs, partenaires commerciaux …), opèrent une pression croissante sur ces projets.
  • Les entreprises prennent de plus en plus conscience des risques d’enlisement, de boomerang social et réputationnel que peuvent créer une mauvaise communication/réputation lors d’un processus de transformation.

L’approche de Mascaret est la suivante : cultiver l’attractivité des projets industriels en renversant la logique de « verticale » vers une logique davantage « horizontale » avec les parties-prenantes.

  • L’analyse de la Perception du Projet et des ressentis des parties prenantes doit être menée de manière à éviter tout biais dans les éléments collectés. Elle constitue une phase essentielle, voire LA phase de tout programme de communication sur Projet. L’approche de Mascaret consiste à collecter ressentis /expressions des partie-prenantes (en commençant par les collaborateurs) exprimés spontanément et librement, tout particulièrement sur les réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Instagram, Twitter, Glassdoor, etc).
  • Notre practice d’intelligence socio-économique constituée de Data-Analyst et d’experts des projets de transformation a développé des outils permettant d’isoler et modéliser les ressentis/perception exprimés de manière libre (de préférence non sollicitée) par les parties-prenantes du projet. Les enquêtes internes menées au sein de l’Entreprise, ainsi que celles menées auprès d’autres parties prenantes, sont bien évidemment intégrées aux analyses mais avec un statut bien spécifique et en tenant compte des biais qu’elles peuvent véhiculer. Cette approche à 360 des sphères d’expression garantit compréhension et caractérisation au plus près des ressentis mais aussi de leur réelle importance au sein des différentes communautés : la cartographie des partie-prenantes s’opérant de manière concomitante, au travers des analyses et modélisations, dans le respect du règlement RGPD.
  • Sur cette base, il s’agit de créer un narratif de projet permettant de cultiver l’engagement des partie-prenantes. Fondé sur des réponses aux craintes et non-dits des communautés, il permet de traduire les enjeux du projet sur différentes dimensions : politique, individuelle, Corporate. Des actions de communication à la fois ciblées par partie-prenantes et thématisées seront ainsi conçues et déployées dans le cadre d’une stratégie de communication repensée et dédiée au succès du projet.

Références d’équipe :


Les processus d’appels d’offres constituent des temps très particuliers pour l’Entreprise : à la fois stratégiques car le gain d’un mega Deal peut durablement impacter les revenus, et porteurs d’importants challenges sur le court terme car ces processus s’inscrivent sur des temps courts – quelques semaines généralement – pendant lesquelles l’Entreprise doit répondre à des questions extrêmement complexes et interdépendantes : le Deal mérite-t-il l’important investissement humain et financier qui est requis ? Quel est son degré d’ouverture ? Qui sont les concurrents les plus sérieux ? Quels sont les partenaires globaux ou locaux avec qui l’Entreprise doit former un groupement pour augmenter ses chances de gain ? Qui sont les vrais décisionnaires et quel est leur historique d’actions et de décisions ? Quel est le ‘bon Prix’ ? Y a-t-il pertinence à mobiliser la diplomatie ou les organismes en charge du commerce extérieur (pour les AO internationaux) ?

Mascaret se propose d’assister votre entreprise pendant ces processus éclairs et hautement critiques pour l’avenir et l’équilibre de votre organisation (au-delà des aspects financiers, un AO réussi ou raté peut également durablement impacter la perception qu’ont les collaborateurs de l’Entreprise).

Nos associés et experts thématiques ou géographiques sont à même de se mobiliser très rapidement pour épauler vos équipes – Directeurs commerciaux, financiers, juridiques, opérations – afin de traiter les questions posées avec efficacité et précision.

Nos territoires premiers d’intervention sont le Territoire National, les pays du Moyen Orient (Golfe Persique tout particulièrement) et l’Asie centrale.

Nos axes d’intervention :

  • Qualification des principaux groupements de concurrents, forces/faiblesses, historique, perception ;
  • Identification des décisionnaires et circuits décisionnels, sensibilités, historique d’action des principaux décisionnaires ;
  • Recherche et qualification des meilleurs partenaires locaux ou globaux (tout particulièrement pour les AO Internationaux) ;
  • Positionnement Prix : recherche du « Right / Best Price » ;
  • Toute action de valorisation de votre offre, d’amélioration de sa perception et maximisation des chances de gain de votre groupement.

 

Références d’équipe :