Les Français ont une très mauvaise image des cryptomonnaies

Créateur : QuoteInspector.com | Crédits : QuoteInspector.com Droits d'auteur : QuoteInspector.com

83% des Français ne font pas confiance aux cryptomonnaies ! La défiance provient de leur image d’investissement mal sécurisé (82%), volatile (80%), purement spéculatif (76%) et d’une forte association à l’argent sale (74%).

Une fois par mois, Mascaret (anciennement Dentsu Consulting) et son partenaire ODOXA vous proposent un Baromètre de l’#Innovation afin d’explorer le rapport du grand public aux évolutions de ce monde. Ce mois-ci : les GAFAM, une perception en difficulté !

Nous vous partageons la rubrique « L’œil de l’expert », dans laquelle Benjamin GRANGE détaille nos analyses des #réseauxsociaux :

Les cryptomonnaies souffrent encore d’une perception très négative au sein de l’opinion publique.

Avec plus de 3 millions de mentions et et presque 11 millions d’engagement sur les 13 derniers mois, le sujet des cryptomonnaies est vivant et débattu. Cependant, les métriques de sentiment qui accompagnent ces chiffres révèlent un problème de perception majeur. En effet, si les conversations tendent à être positives la majorité du temps (entre 10 et 15% de sentiment positif), ce taux s’effondre dès que le grand public s’empare du sujet. Lorsqu’une actualité met la lumière sur l’écosystème des cryptomonnaies, l’opinion mainstream est particulièrement méfiante. Si on peut penser, cette année, au scandale de Terra-Luna et à son fondateur fuyant la justice internationale, c’est surtout le crash provoqué par la banqueroute du deuxième échange mondial, FTX, et de son très médiatique fondateur, Sam Bankman-Fried, qui a déchaîné les passions. Il provoque ainsi la plus importante part de sentiment négatif : -35% le 14 novembre 2022.

Un écosystème encore trop immature médiatiquement.

Si ce chiffre en lui-même est peu encourageant pour la mainstreamisation tant désirée par les acteurs des cryptomonnaies, le contexte l’est encore plus. De fait, la quasi-totalité des actualités crypto qui ont attiré l’attention du grand public sont négatifs. Ainsi, à l’image du cas FTX et leurs détournements de fonds, lorsque le grand public entend parler de cryptomonnaies, c’est à l’occasion d’un scandale. De la même manière, les publications les plus populaires sur les réseaux sociaux concernant les cryptomonnaies sont encore trop souvent des contenus dangereux : arnaques, complots, concours douteux, lamentations de personnes ayant perdu leurs économies… Ou encore, comme objet de moqueries ! L’écosystème médiatique des cryptomonnaies est donc – tout du moins sur les réseaux sociaux – encore loin d’être prêt à l’adoption globale voulue par ces mêmes acteurs.

Retrouvez l’ensemble du sondage ci-dessous ou sur le site d’Odoxa.

Image : QuoteInspector.com